Les avantages du télétravail

Publié le 24 juin 2020 Temps de lecture: 6'

Les avantages du télétravail ne sont pas négligeables : concentration accrue, flexibilité de l’emploi du temps, des heures gagnées, possibilité de gérer ses journées et tâches à la maison etc. 

Si le télétravail est une pratique relativement récente et encore mal perçue par certaines entreprises, elle n’en reste pas moins prisée par un grand nombre de personnes.

Il a été prouvé que la flexibilité offerte par le télétravail permet à de nombreux employés d’augmenter leur efficacité.

Actualité brûlante depuis + d’un an, la situation a poussé de nombreuses entreprises à se tourner vers le télétravail.

Si certaines d’entre elles n’avaient jusqu’ici pas l’habitude d’intégrer le télétravail dans leurs pratiques, on peut voir cela comme une opportunité.

On vous présente les avantages du télétravail et nos astuces pour qu’il soit mis en place dans les meilleures conditions.

1/ Organisation du télétravail

S’instaurer un cadre

Pour que le télétravail puisse être efficace, il est primordial de s’organiser. Il faut le voir comme une opportunité de pouvoir rythmer nos vies professionnelles différemment.

Profitez de ce temps dégagé par les non-trajets à effectuer pour prendre un petit déjeuner (si vous ne le faisiez pas).

Habillez-vous et mettez-vous en condition. Conservez votre routine habituelle ! Cela vous mettra dans un état d’esprit propice au travail.

S’isoler pour mieux se concentrer

Aménagez-vous un bureau si possible isolé du reste des occupants de la maison, avec ordinateur professionnel et vos outils de travail habituels. Évidemment, tout dépendra de votre secteur d’activité. 

Si vous n’êtes pas seul, l’un des enjeux est de faire comprendre à vos familles ou entourage que vous travaillez. Il faut que les habitants de la maison intègrent que vous n’êtes pas disponibles pour eux et évitent de vous interrompre.

Evidemment, cela n’est malheureusement pas possible pour tout le monde, surtout lors de situations dont nous ne sommes pas acteurs. Dans ce cas, il peut être recommandé de faire appel à de la famille ou à des aides supplémentaires afin de se libérer au mieux.

Aussi, prévoyez une bonne connexion Internet, si ce n’est pas le cas, l’entreprise peut amener des solutions lorsque nous n’avons pas accès à une connexion correcte.

2/ Définition d’objectifs clairs

Pour une bonne mise en place du télétravail, il faut au préalable fixer des objectifs clairs qui permettront aux collaborateurs d’être autonomes. Cela permettra d’éclairer et de ne pas perdre les collaborateurs qui sauront alors quoi faire.

Utiliser de logiciels de gestion de projets

Pourquoi ne pas utiliser les logiciels et outils facilitant la gestion de projets ? 

De nombreux logiciels tels que Trello ou Monday.com permettent de visualiser les tâches en cours, collaborateurs concernées, divisions des responsabilités etc. Souvent présentés sous forme de tableaux de bord, il est aisé d’avoir un aperçu direct de l’avancement des projets.

En sortant du cadre habituel, où la communication n’est plus aussi directe, on peut se sentir un peu perdu. C’est pourquoi une bonne compréhension des rôles de chacun, et relation de confiance entre coéquipiers et managers sont essentielles.

Équipes et collaborateurs qui se sentiront responsables seront plus opérationnels.

3/ Gérer nos horaires de télétravail

L’organisation des journées et des horaires de travail est un sujet fort. En tant que manager, il est important de savoir lâcher prise, pour laisser son équipe être autonome.

Objectifs fixés, une obligation de résultat est attendue. Alors si certains sont plutôt du matin ou du soir, soit, chacun son rythme.

Toutefois, certaines activités sont moins propices à cette souplesse. Toutes les activités commerciales ne peuvent pas complètement se le permettre. C’est pour cela qu’il faut adapter les pratiques aux différents contextes.

4/ Etre une équipe

La fixation d’objectifs est un premier point. En revanche, à distance, les communications peuvent être plus complexes à mettre en place. Là encore, des outils existent pour faciliter les échanges directs. On ne cite plus les outils tels que :

  • Slack
  • Google Meet
  • Microsoft Teams
  • WhatsApp
  • Zoom
  • Fleep
  • Discord

Pour le partage de documentations, les drives tels que Google Drive ou des services tels que Dropbox sont efficaces.

Ces solutions permettent de conserver le contact, une vie d’équipe, en impliquant les collaborateurs et managers. Faire des points de temps à autre peut aider à conserver les liens inter personnels, et rester à l’écoute. Il ne faut pas hésiter à poser des questions, à solliciter nos collègues comme nous le faisons habituellement.

Dans la continuité du travail d’équipe, partager les agendas (Google Agenda), peut nettement aider à l’organisation de réunions groupées. Cela permet une meilleure communication et collaboration entre les membres.

5/ Communications

Le maintien des contacts est essentiel, se renseigner sur le bon déroulement des choses et prendre des nouvelles des uns des autres est fondamental. Le télétravail peut être vecteur de désunion entre les collaborateurs. Essayez un maximum de conserver l’esprit d’équipe en organisant des moments informels. Des jeux à distance, organisation de visios pour déjeuner, discuter etc.

Par exemple, dans notre équipe, il nous arrive de déjeuner ensemble le midi ou de nous faire des soirées jeux à distance.

6/ Environnement ambiant

Travailler avec sa série favorite à côté ? Alors oui, qui n’a jamais rêvé ou pensé à ça. Mais avec du recul, cela peut vite détourner l’attention et restreindre notre efficacité.

La disparition des frontières entre la vie professionnelle et personnelle est forte. En temps normal, se couper du monde professionnel n’est pas tâche aisée, mais le retour à la maison forçait quelque peu les choses. Ici, le télétravail amène directement le travail à la maison, ce qui peut perturber.

Autre grand risque du télétravail : tomber dans l’hyper production, et faire beaucoup plus d’heures et à des moments peu favorables voire atypiques.

7/ S’autoriser des pauses

Vous n’êtes pas familier du télétravail ? On vous conseille dans un premier temps de conserver vos habitudes. Trop modifier vos horaires serait prendre le risque de décrocher et de se démotiver. Après, libre à vous de vous organiser comme vous le souhaitez. Certaines personnes s’en sortent en effet extrêmement bien.

Si les pauses fixées doivent être également respectées lors du télétravail sous peine de voir notre productivité en pâtir, le contraire est tout aussi essentiel.

Car il arrive d’oublier de prendre du temps pour soi et il n’est pas rare que certaines personnes fassent abstraction de leur pause déjeuner, le nez dans le guidon. Le problème est que potentiellement, ces heures passées à travailler, vont croître et devenir source de stress.

Parce que oui, tout comme au bureau, il est important de s’autoriser des pauses. N’hésitez donc pas à en faire régulièrement et à découper vos tâches pour éviter la procrastination.

Prenez une boisson, allez prendre l’air ou surfez sur vos réseaux comme vous le feriez habituellement puis concentrez-vous de nouveau.

8/ Terminer sa journée de télétravail

Finalement, il peut être difficile de se couper de sa journée. En fonction des organisations de chacun, certains reviendront sur leurs projets après dîner ou un samedi matin. Ce sont des choix propres à chacun.

Il a été démontré que le télétravail forçait généralement les heures travaillées. Au lieu de passer 1 heure dans les transports, on se met au boulot 1 heure plus tôt etc.

Un conseil ? Eteignez vos outils professionnels, et sortez faire une balade ou une séance de sport… Cela vous aidera à marquer l’arrêt de votre journée de travail.

Enfin, la mise en place de rituels, d’alarmes et de planifications peut aider les personnes ayant le plus de difficultés à mettre fin à leur journée.

Et vous, plutôt télétravail ou bureau partagé ?