Ingénieur QA

L’ingénieur QA (Quality Assurance ou Assurance Qualité) est garant de la qualité des produits développés. Il doit donc tester les services ou produits numériques pour s’assurer que ceux-ci fonctionnent correctement, comme prévu, pour la mise en production.

Son but est de veiller à ce que l’application ou le produit final respecte les directives et attentes des consommateurs. Découvrez les missions, formation et salaire de l’ingénieur QA dans cette fiche métier.

Petite introduction

Nous pouvons parler d’ingénieur ou de Testeur QA. Cependant, il existe une petite nuance. Une équipe peut être constituée d’un ingénieur et d’un testeur QA mais il est possible de rencontrer un profil QA qui a les deux rôles.

On distingue donc l’ingénieur QA gérant l’automatisation de tests, du testeur manuel. En tant que créateur de tests automatisés, il doit pouvoir lire et comprendre le code. La maîtrise des langages de programmation tels que C#, Java, Python et JavaScript est indispensable.

Tandis qu’un testeur “manuel” n’a pas besoin d’avoir un tel background. Il peut avoir suivi différentes formations, pas forcément en lien avec le développement ou l’ingénierie. Pour pouvoir réaliser des tests unitaires (JUnit etc.) il n’a pas besoin d’avoir des connaissances informatiques poussées.

Ses missions

La mission de l’ingénieur QA est de s’assurer de la bonne fonctionnalité du code rendu par les développeurs (avant publication). Principalement, il crée et met en place divers outils d’automatisation de tests. Il conçoit, rédige et met en place les tests (automatisés, unitaires ou fonctionnels). Ces tests permettent la détection d’erreurs (hors anomalies fonctionnelles). Il doit donc vérifier chaque paramètre dans le but de sécuriser le développement produit. Il intervient dans les étapes de conception, d’écriture, révisions, intégration…

L’ingénieur ou Testeur QA doit présenter différents rapports en fonction des étapes de développement produit. Pour cela, il met également en place un planning de tests en fonction du cahier des charges. Il doit suivre ce planning et rédiger des bilans pour l’équipe chargée du développement. L’équipe doit ensuite corriger les éventuels bugs.

Quelques responsabilités :

  • Définir et mettre en place les plans de tests
  • Développer et mettre en œuvre les différents scénarios d’automatisation de tests
  • Élaborer la stratégie de tests avec le Product Owner et l’équipe de développement
  • Analyser les bugs rencontrés
  • Création des rapports de tests et proposition de solutions
  • Effectuer de la veille technique afin d’identifier de nouveaux axes d’optimisation

Il est donc amené à travailler avec les équipes de développement. Généralement il travaille avec le Testeur QA (qu’il peut également manager), le CTO, Product Owner et développeurs du projet.

Compétences de l’ingénieur QA

Plongeons-nous du côté de ses compétences. Pour pouvoir exercer son métier il doit connaître plusieurs langages et outils informatiques, indispensables pour concevoir les tests automatisés. Ces connaissances lui servent aussi à comprendre l’environnement dans lequel il évolue.

Il doit savoir :

  • Concevoir les tests : intégration, validation et non régression
  • Concevoir un planning de tests
  • Rédiger des rapports complets et précis

Une maîtrise d’outils informatiques (BDD, automatisation, langages et frameworks) lui sont également nécessaires. Nous pouvons citer : 

Notez bien que cette liste est non exhaustive.

Concernant son savoir-être, l’ingénieur QA est quelqu’un d’autonome et rigoureux. En effet, il doit être très bien organisé étant responsable de la qualité du projet et intervenant dans de nombreuses étapes.

Il doit être bon communicant, curieux, capable de travailler en équipe et être sensible au produit.

Formation

Il existe différentes formations d’ingénieur QA diplômantes vers lesquelles se diriger.

Premièrement, il est possible de s’orienter vers un BTS ou un DUT (Bac +3) après le baccalauréat : BTS informatique de gestion (option développeur d’applications), DUT informatique.

Ensuite un Bac +3 en suivant une licence professionnelle systèmes informatiques et logiciels.

Les Bac +5 sont fortement appréciés, on peut donc continuer en suivant un Master en école d’informatique : ingénierie informatique ou qualité et sûreté de fonctionnement.

Il est aussi possible de se reconvertir après avoir été développeur, les connaissances techniques étant de forts atouts. Cela facilite la compréhension des problématiques métier, la formation de bugs et les équipes avec qui il collabore.

Salaire de l’ingénieur QA

Notons qu’avant de se projeter sur un salaire, il faut prendre en compte différents facteurs. Effectivement, la localisation, l’entreprise, les années d’expérience et diplômes influent sur la rémunération. Les certifications (CFTL, ISTQB), méthodologies maîtrisées et compétences techniques entrent également en compte.

Ces salaires sont donc donnés à titre indicatif et peuvent donc varier. En région parisienne, un junior peut prétendre à un salaire de plus ou moins 38k€. Le salaire d’un QA confirmé peut facilement dépasser les 45k€ et avec plus d’expérience, être aux alentours des 55k€ pour un profil senior. Un Profil de Lead QA peut prétendre à une rémunération d’environ 63k€.

Simulez avec plus de précisions votre futur salaire sur notre Baromètre 👋 !

Faites un tour sur nos offres si vous cherchez votre prochain poste en tant qu’Ingénieur QA !