Développeur Android

Vous ne jurez que par Android et vous aimez développer ? Avez-vous déjà pensé à devenir développeur Android ?
Qui ne s’est jamais senti démunis sans son téléphone ? Aujourd’hui, certaines choses nous paraissent insurmontables sans eux, ce qui explique l’apparition de nombreuses applications, services et jeux pour nous accompagner au quotidien.

Découvrez au sein de cet article les spécificités du métier et du système (actuel leader sur le marché mondial).

SpoilerAlert, cette fiche ne s’adresse pas aux fans d’Apple ! 

Développeur Android : ses missions

Comme l’intitulé l’indique, il développe des applications sur Android (pas de secret donc). Lorsque celles-ci sont destinées au grand public, elles sont téléchargeables via Google Play. En revanche, ces applications peuvent être développées pour une utilisation interne ou pour un client.

Les missions du développeur Android ne diffèrent pas réellement de celles du dev spécialisé iOS. Ce sont les technologies maîtrisées et langages de programmation qui marqueront des différences, avec les lignes directrices données par l’entreprise.

Voici les principales missions du développeur Android :

  • Analyse de la demande/besoin fourni par le client, chef de projet, ou product owner,
  • Définition des différentes étapes de fonctionnement de l’application Android,
  • Phase de développement, de test, de corrections de bugs et enfin validation des fonctionnalités,
  • Déclaration et soumission de l’application à Google (si elle est créée pour le grand public),
  • Apport d’un support technique de l’application et accompagnement du client (ou service interne) dans la prise en main de l’application,
  • Mises à jour et suivi.

Généralement, en tant que développeur Android, vous êtes accompagné de graphistes, designers ou DA. Votre équipe travaillera en collaboration avec le chef de projet Web ou encore le product owner (PO) pour mettre en oeuvre le projet. Le but est de livrer à temps, une application fonctionnelle, design mais aussi facile d’utilisation.

Quelques notions supplémentaires

C’est là qu’interviennent les notions d’UI design (User Interface / Interface Utilisateur) et d’UX (User Experience / Expérience Utilisateur).

L’UI sert à faire le lien entre l’utilisateur et le système. C’est la forme de l’application, ce que l’on voit. Concrètement, c’est tout ce qui rendra l’utilisation de votre application mobile (ou Web) agréable.

C’est l’UX qui couvrira tous les autres aspects en entrant dans le fond de l’application. C’est là que nous somme censés répondre aux attentes et besoins des utilisateurs : interface, interactions physiques, manuelles et design.

Les deux notions étant complémentaires, elles doivent être tout autant prises en considération.

Ses compétences

Avant toute chose, afin d’aider les développeurs Android dans leurs tâches, de nombreux environnements de travail voient régulièrement le jour.

En ce sens, les Integrated Development Environment ou IDE vont permettre d’optimiser, de faciliter la compilation, l’écriture et le débogage de programmes. Avec cela, vous obtiendrez un fichier exécutable (.apk).

Exemples d’IDE : 

  • Eclipse
  • App Inventor
  • Android Studio
  • Netbeans
  • xPerfect
  • Basic 4 Android

Vous pouvez également télécharger le kit de développement proposé par Android (SDK).

Il existe une grande variété de frameworks disponibles pour la création des applications Android tels que Unity et Corona. Kotlin fait d’ailleurs partie des incontournables pour pouvoir développer sous Android de nos jours.

En revanche, pour ce qui est des langages les possibilités se restreignent.

Java était un indispensable à maîtriser pour le développement de vos applications Android. Il cède peu à peu sa place à un langage plus récent : Kotlin : édité par la société Russe JetBrains et devenu en 2017 le second langage de programmation officiel destiné à Android.
On peut aussi vous conseiller d’avoir des connaissances en XML, SQL, langage C,  et C++, dans le but d’optimiser les performances de vos applications (via le NDK par exemple). 

Enfin, soyez curieux et portez de l’intérêt à toutes les guidelines diffusés par Google.

Formation du développeur Android

Nous en avons précédemment parlé dans notre article concernant le métier de développeur mobile – il existe peu de formations spécialisées. Alors pour se former sur un écosystème en particulier (ici Android, développé par Google), on vous encourage plutôt à fouiller l’Internet, qui regorge de ressources mais aussi et surtout à développer vos propres projets / applications.

Néanmoins, même s’il reste difficile de trouver des formations spécialisées, les métiers de développeur Android/iOS se développant, certaines écoles intègrent désormais des modules dédiés.

N’hésitez pas à faire un tour du côté d’OpenClassroom et son catalogue de formations gratuites (mais aussi payantes via des parcours diplômant avec tuteurs).

Dans la catégorie formation et ressources en ligne, vous avez O’clock et Udemy qui proposent des formations/ressources payantes en ligne.

On l’oublie parfois aussi mais Youtube (oui, oui on est très sérieux) et LinkedIn proposent des tutoriels et formations.

Et puis parce que c’est toujours sympa quand c’est gratuit, vous pouvez également faire un tour chez freeCodeCamp : tout est en anglais mais honnêtement, on ne va pas s’en plaindre non ?

Son salaire

Il est toujours compliqué de donner un salaire précis, étant donné que beaucoup de facteurs entrent en compte (secteur géographique, expérience, compétences, type d’entreprise).

L’expérience étant inhérente à chacun, les salaires varient forcément.

Mais, plus vous maîtriserez les langages et codes liés à l’écosystème choisi, plus vous pourrez prétendre à un salaire élevé.

En moyenne en région parisienne, on constate qu’un débutant peut démarrer sa carrière avec un salaire brut variant de 36k€ à 42k€ euros. Un senior pourra prétendre à un salaire entre 50k€et 60k€ euros par an.

Notre conseil : vos projets personnels ont de la valeur. Parlez-en, présentez-les avec des fichiers .apk et via Github qui permet de les héberger, ils peuvent créer la différence entre vous et un autre.