Développeur Backend

Le développeur Backend va être en charge du développement de la partie “non visible” du site Internet. A l’instar du Front, cette partie cachée aux visiteurs va permettre le bon fonctionnement du site.

Cet expert travaillant dans l’ombre hiérarchise son travail en 3 points essentiels : serveur pour héberger et accueillir le site, application (mobile ou Web) et base de données.

N’hésitez pas à lire cette fiche métier pour en savoir plus sur ses missions, compétences, formations et salaire.

Missions du développeur Backend

Le développeur Backend est donc spécialisé dans le développement web, particulièrement côté fonctionnement : serveur. Il développe les fonctionnalités nécessaires à l’exécution du site, automatisation des requêtes etc. En gros, il créé les actions effectuées par le site Internet sur le serveur.

  • Rédaction du code et vérification du bon fonctionnement des processus
  • Sécurisation des systèmes
  • Gestion des bases de données

Comme dans toute création ou modification de site Internet, vient après la phase d’analyse et de préconisation, la partie programmation et développement.

Il vérifie la bonne véracité des informations du compte utilisateur ainsi que les bonnes mises en place d’autorisations. Il optimise les fonctionnalités du site Web, pour que celui-ci puisse fonctionner de façon efficiente.

Par exemple, lorsqu’un site E-commerce voit passer une commande, le développeur Backend est chargé d’automatiser celle-ci et de faire en sorte qu’elle soit traitée sans encombre.

Le développeur Backend peut également évoluer dans un contexte agile. En fonction du contexte de la création du site, le développeur peut être chargé de la formation, d’apporter un support technique (tant que le site Web existera) et d’apporter d’éventuelles corrections.

Compétences & outils du développeur Backend

Bagage riche en informatique, le développeur Backend, avec le développeur Frontend, va participer au développement complet du site Internet.

Petit tour du côté des APIs

Les développeurs Backend ont besoin ou choisissent parfois d’utiliser des API. Cela peut contribuer au bon fonctionnement de leur projet et leur simplifier grandement la tâche. Par exemple, les applications utilisant en temps réel une carte, utilisent une API de géolocalisation (Google Maps Platform).

Cela peut donc correspondre à l’une des plus grosses charges de son travail, mais en utiliser des existantes réduira fortement le temps passé dessus : il ne partira pas de zéro.

Langages de programmation côté serveur

En tant que développeur Web, il est souvent nécessaire d’avoir des compétences de base en HTML, CSS et JavaScript

D’ailleurs, dans le cadre d’une bonne collaboration, être capable de bien comprendre les missions de votre collaborateur, le développeur Frontend est un gros plus.

Pour en revenir aux compétences du développeur Backend, selon les entreprises les langages demandés ne seront pas les mêmes, mais les plus populaires sont PHP, Node.js et Python.

Systèmes de gestion de base de données (SGBD)

  • Si vous choisissez PHP, vous serez sûrement amené à utiliser MySQL (ou d’autres BDD sur SQL).
  • Dans le cadre d’un apprentissage de JavaScript (avec Node.js), vous devrez utiliser les bases de données MongoDB.

Les frameworks

  • Node.js : Express.js est l’un des frameworks les plus populaires de sa catégorie. D’autres frameworks comme Socket.io et Meteor.js peuvent aussi être très satisfaisants.
  • PHP : Laraval, Zend et Symfony sont des incontournables du langage PHP.
  • Python : reconnu lui aussi comme l’un des plus utilisé et populaire, il y a de fortes possibilités que vous soyez amené à travailler sur Django en choisissant Python.
  • C# : ecosystème Microsoft, le langage C# nécessite de savoir travailler avec .NET

Sa formation

On va attendre du développeur Backend qu’il ait un fort background tech et de l’expérience. D’ailleurs, son parcours et ses expériences professionnelles sont souvent valorisés, souvent plus que sa formation.

Les employeurs apprécient quand même les diplômés d’école d’informatique, école d’ingénieur ou spécialisées (BTS, DUT, Bac +3, Bac +5). De nombreuses écoles formant au métier dispensent leurs formations en physique ou en ligne. 

Salaire du développeur Backend

Pour un poste basé à Paris, le salaire du développeur Backend junior se situera entre 35k€ et 42k€. Il pourra augmenter jusqu’à 52k€ pour un profil plus expérimenté (au-delà de 3 années d’expérience) et dépasser les 60k€ pour un profil sénior.

Ces salaires restent indicatifs car d’autres critères tels que l’expérience, la formation, l’entreprise d’accueil peuvent faire varier la balance.