Développeur Frontend

Le développeur Frontend fait partie intégrante de la chaîne de production d’un site Internet. Son terrain de jeu ? La partie visible du site Internet, l’interface sur laquelle vous et moi naviguons lorsque nous visitons un site Internet. 

Cet expert est constamment contraint à s’adapter au renouvellement des tendances et nouveautés. Ses travaux vont porter sur la navigation du site, l’ergonomie et le référencement.

Découvrez ses missions, compétences, formations et salaire au sein de cet article.

Ses missions

Le développeur Frontend a différentes missions, plutôt variées. La finalité reste néanmoins la même, qu’importe la mission : l’utilisateur doit pouvoir naviguer facilement et de façon fluide sur le site Web développé.

Pour cela, il est commun que le développeur Frontend travaille en étroite collaboration avec un Webdesigner. Son but est de développer de façon fonctionnelle l’interface imaginée par le Webdesigner via des maquettes graphiques.

Les missions du développeur Frontend consistent donc à :

  • Créer des pages Web (souvent à partir de maquettes graphiques)
  • Intégrer des éléments de référencement naturel / sémantiques pour optimiser le référencement et donc positionnement du site dans les moteurs de recherche
  • Vérifier leur bonne fonctionnalité (grâce au lorem) ainsi que leur compatibilité avec les différents navigateurs Web (Google, Safari, Firefox, Opéra…) et supports (mobiles, ordinateurs, tablettes…)
  • S’assurer de la rapidité, fluidité, clarté du site Internet et de la bonne expérience utilisateur (UI design)
  • Corriger tout éventuel problème ou erreur pouvant nuire à l’efficacité du site Internet
  • Oeuvrer pour le respects des normes W3C (World Wide Web Consortium)

Le W3C (World Wide Web Consortium) est un organisme international qui développe des “standards” pour le Web. Son but est de créer des communications efficaces entre les gens à travers Internet. Tout cela autour de formats ouverts, permettant de garantir une meilleure compréhension des systèmes hétérogènes à travers des données et langages standardisés. Pour faire court, on appelle ça l’interopérabilité.

Les compétences du développeur Frontend sont variées. Son environnement technique étant relativement large, on y retrouve beaucoup de langages.

Compétences du développeur Frontend

Comment parler de développement Frontend sans mentionner les langages CSS (CSS3) et HTML (HTML5) ? Deux indispensables du développeur Frontend, ils permettent la mise en forme de textes, images, éléments statiques et/ou dynamiques.

En revanche, même si ces langages sont des incontournables, entre également en ligne de compte le langage JavaScript, autre indispensable du développeur web.

Node.js et les frameworks JavaScript tels que Vue.js, Angular.js, React font maintenant partie intégrante du métier. Ils se sont installés dans l’écosystème depuis quelques années. Ils permettent au développeur de créer des interfaces interactives et plus complexes qu’en manipulant directement du HTML/CSS.

Enfin, au-delà des aspects techniques, il est important d’effectuer une veille régulière pour être au courant des dernières nouveautés.

Ses outils

Un plus pour le développeur Frontend ? Connaître des frameworks tels que : Bootstrap, Vue, React, ou encore Angular.

Ces frameworks permettent de gagner en efficacité, ils rendent la conception des sites Web plus “simple” grâce à leurs bibliothèques. Elles permettent l’utilisation de fonctionnalités toutes faites.

Formation

Pour vous former en tant que développeur Frontend, vous avez le choix : DUT, BTS, école d’ingénieur ou spécialisée dans le développement etc. Vous pouvez aussi aller au-delà et obtenir un bac +5 en école supérieur en Web (de nombreux Master et MBA existent). A vous de trouver la formation qui vous plaît le plus.

En revanche, il est également tout à fait possible de vous former en autodidacte via des formations en ligne (gratuites ou payantes).

Mais, malgré le fait que votre formation soit une valeur ajoutée, l’important reste d’être à l’aise avec toutes les notions nécessaires à la compréhension de l’informatique et du Web.

Gardez également à l’esprit que vos projets personnels sont votre portfolio, n’hésitez jamais à en parler, ils sont tout autant valorisants que votre parcours. 

Salaire du développeur Frontend

Le salaire du développeur Frontend varie en fonction des langages utilisés par le développeur et de ses compétences. L’importance des projets sur lesquels il est amené à travailler feront également pencher la balance. 

On peut compter environ 35k€ à 45k€ pour un junior quand un senior peut atteindre les 45k€ – 60k€ pour un senior (en région parisienne).